Les concours de gendarme et de gardien de la paix

La tactique du candidat



Bien se préparer aux concours de gendarme, de gendarme adjoint volontaire et de gardien de la paix    



Accueil> Réussir le concours de gendarme> Epreuve d'aptitude professionnelle

Concours de gendarme : l'épreuve d'aptitude professionnelle (35 minutes, coeff. 2)

Il s'agit d'une épreuve inhabituelle et l'arrêté ministériel du 27/04/2011 n'est pas extrêmement précis pour cerner exactement cette épreuve.

Lors des quatre premières sessions du concours (en 2012 et 2013), il s'agissait de tests ressemblant à des "matrices de Raven". Il y avait 36 exercices à résoudre en 35 minutes. Cependant, rien ne dit que cela sera toujours pareil et je vous invite à varier votre entraînement afin d'avoir "l'esprit logique" qui vous permettra de réussir des matrices de Raven mais aussi n'importe quel type d'exercices de logique.

La préparation de l'épreuve

Pour votre préparation à l'épreuve, il n'y a pas de secret : il faut maîtriser votre sujet. Vous devez comprendre le fonctionnement des différents types de tests (leur logique) pour être capable de répondre correctement au maximum de questions. Pour cela, lorsque vous réalisez une batterie de tests d'entraînement, étudiez avec soin sa correction : il faut absolument comprendre la solution de chaque test. C'est ainsi que vous saurez résoudre de plus en plus d'exercices.

Exemple : quel nombre termine la série suivante ?     4  9  5  7  7  4  11  0  ?
A première vue, la progression d'un nombre à l'autre est difficile à établir. Il s'agit en fait de deux séries imbriquées :
4  9  5  7  7  4  11  0 ?
(première série : 4  5  7  11  ? ;     seconde série, en gras : 9  7  4  0)
On peut plus facilement, pour la première série, déterminer le lien entre les nombres : chaque nombre est le double du précédent auquel on retranche 3. Ainsi, le nombre manquant, est :
(2x11)-3=19
Ce qu'il faut retenir de l'étude de cet exemple : si vous ne trouvez pas la logique d'une série, vous pouvez essayer de déterminer s'il n'y aurait pas, en fait, deux séries imbriquées.
Les tests sont très nombreux et paraissent tous différents. En réalité, ils peuvent être regroupés par type, selon la logique qui se cache derrière eux (dans notre exemple, il s'agissait de deux séries imbriquées). Si vous vous entraînez sérieusement, vous rencontrerez la grande majorité de ces types de tests et vous découvrirez leur logique. Vous serez alors capable d'en résoudre toutes les variantes.

Il faut aussi vous entraîner en réalisant des exercices en quantité assez importante afin d'acquérir des réflexes. C'est ainsi que vous saurez travailler de plus en plus vite.

Voici un exemple de questionnaire du type "Epreuve d'aptitude professionnelle" proposé par France Enseignement, sous forme de Quiz. Il contient des matrices comme il y en a eu depuis 2012.

Le jour du concours

Lors des quatre premières sessions, il y a eu 36 questions en 35 minutes, soit environ 1 minute par question.
Cependant, cela ne sera peut-être pas toujours le cas : il faudra alors calculer le temps disponible pour chaque question. Pour cela vous devrez diviser le nombre de questions par le temps imparti (soit 35 minutes). Ainsi, pour 15-20 questions, cela ferait environ 2 minutes chacune. Pour une nombre d'environ 60 à 80 questions, vous auriez à peine 30 secondes par question.

Vous devez traiter chaque question dans l'ordre. Vous essayez d'y répondre. Si vous y arrivez, vous passez à la suivante. Si vous n'y parvenez pas assez rapidement (par exemple au bout du temps moyen disponible pour chaque question que vous avez calculé précédemment), vous avez une alternative :
- soit vous pensez que vous allez y arriver rapidement et vous persévérez (un peu)
- soit vous ne voyez pas dans quelle direction chercher et vous passez à la question suivante.

Le principe qui est derrière cette méthode, c'est qu'il faut passer votre temps à répondre aux questions auxquelles vous savez répondre facilement. Si vous vous acharnez sur des questions auxquelles vous ne savez pas répondre, vous avez de fortes chances d'échouer.

Si vous vous êtes bien préparé, cette méthode vous permettra de répondre au maximum de questions possible dans le temps imparti. Ne vous inquiétez pas trop si vous n'arrivez pas au bout de la batterie de tests : c'est un type d'épreuve qu'il est généralement difficile de terminer. Sachez aussi que si vous passez les questions une par une mais pratiquement sans jamais y répondre, c'est que votre préparation n'a pas été suffisante.

 

A suivre : l'épreuve de langue étrangère du concours de gendarme

 

Recrutement des gendarmes par concours

Copyright "La tactique du candidat" 2007, tous droits réservés