Les concours de gendarme et de gardien de la paix

La tactique du candidat



Bien se préparer aux concours de gendarme, de gendarme adjoint volontaire et de gardien de la paix    



Accueil> Réussir le concours de gendarme> Inventaires de personnalité & entretien avec un psychologue

Concours de gendarme : inventaires de personnalité & entretien avec un psychologue

Les tests de personnalité sont une étape particulière du concours de gendarme. Un gendarme doit en effet avoir une personnalité lui permettant de faire face aux situations difficiles auxquelles il est confronté. Les tests de personnalité sont ainsi très importants (car la Gendarmerie ne recrutera pas un candidat dont la personnalité est incompatible avec le métier de gendarme) mais ils ne se préparent pas comme les autres épreuves (car il n'est pas possible de modifier sa personnalité).

Il faut néanmoins savoir à quoi vous attendre lors du concours. Vous serez soumis à :

Je ne sais pas en quoi consisteront ces inventaires de personnalité. Il est possible que cela soit des séries de questions relatives à votre personnalité, vos goûts, vos comportements, etc. (exemples : Avez-vous déjà pensé sérieusement au suicide ? Avez-vous déjà consommé des drogues ? Avez-vous déjà eu des hallucinations ? Etes-vous quelqu'un de solitaire ? Pensez-vous à la mort ?). Il est possible aussi que cela soit une liste d'adjectifs dans laquelle vous devez cocher ceux qui vous correspondent.

Pour ce qui est de l'entretien avec un psychologue, une petite préparation s'impose. Le psychologue ne suivra pas un guide précis mais il orientera la discussion dans les directions qui, selon le candidat, lui paraissent les plus intéressantes. Néanmoins, vous serez sans doute questionné sur votre manière de vous percevoir (exemple : quelles sont vos qualités ? vos défauts ?), sur votre vie (exemple : quels sont les évènements les plus marquants de votre vie ?) ou, tout simplement, sur votre candidature (exemple : quelles sont vos motivations ?).
Vous devez donc, au préalable, réfléchir à votre candidature, à votre personnalité, aux raisons qui vous poussent à devenir gendarme, à ce que vous voulez faire en Gendarmerie, etc. Ce sont en effet des points qui risquent d'être abordés lors de l'entretien sur lesquels il vaut mieux avoir préalablement réfléchi. En effet, à brûle-pourpoint, il n'est pas évident du tout d'y fournir de réponse consistante.

Il est impératif de répondre honnêtement aux inventaires de personnalité et aux questions du psychologue. Il s'agit bien sûr d'une question d'honnêteté mais aussi d'efficacité : dans le cas contraire, les psychologues, rompus à ce genre de situations, vous démasqueraient rapidement.

A partir des inventaires et de l'entretien, les psycholoques effectueront un bilan qui servira d'aide à la décision au groupe d'examinateurs qui vous fera passer l'entretien avec un jury.

 

 

A suivre : L'entretien avec le jury

 

Gendarmerie : le recrutement des gendarmes

Copyright "La tactique du candidat" 2007, tous droits réservés