Les concours de gendarme et de gardien de la paix

La tactique du candidat



Bien se préparer aux concours de gendarme, de gendarme adjoint volontaire et de gardien de la paix    



Accueil> Réussir le concours de gendarme> La tactique du candidat

Mettre en place la bonne stratégie

Pour préparer correctement votre concours de gendarme et mettre tous les atouts de votre côté pour intégrer la Gendarmerie, vous devez :

Étudier l'objectif à atteindre : réussir le concours de gendarme

Pour réussir le épreuves du concours de gendarme, il faut :
- réussir les épreuves d'admissibilité
et réussir les épreuves d'admission.

Déterminer la bonne stratégie

Elle est simple et se décompose en deux temps : se préparer d'abord à l'admissibilité puis à l'admission.
Pour l'admissibilité, les coefficients sont très inégaux. Il faudra donc faire porter vos efforts sur les deux épreuves qui ont les plus gros coefficents. Ce sera la composstion et, dans une moindre mesure, le raisonnement logique. L'épreuve de langue sera bien mois importante car son coefficient est seulement de 1 (il faudra quand même veiller à éviter la note éiminatoire mais, du fait qu'il s'agit d'un QCM, cela ne devrait pas être bien difficile).
Pour l'admission, la situation est similaire. L'entretien a un très gros coefficient et devra donc être préparé avec un grand soin. Malgré tout, avec un coefficient de 3, l'épreuve physique ne devra pas être négligée.

Ainsi, les épreuves peuvent être regroupées en 3 catégories, en fonction de leur importance et des efforts qu'il faudra y consacrer :

Je vous invite donc à organiser votre préparation au concours de gendarme en tenant compte de ces priorités.

 

 

 

 

 

 

 

Le blog Bleu concours

Copyright "La tactique du candidat" 2007, tous droits réservés