Les concours de gendarme et de gardien de la paix

La tactique du candidat



Bien se préparer aux concours de gendarme, de gendarme adjoint volontaire et de gardien de la paix    



Accueil> Réussir le concours de gardien de la paix> L'entretien avec un jury

L'entretien avec le jury du concours de gardien

Je vous rappelle l'intitulé exact de l'épreuve :

"Entretien permettant d'apprécier les qualités de réflexion et les connaissances du candidat ainsi que son aptitude et sa motivation à exercer l'emploi postulé." (25 minutes ; coefficient 4).
Les examinateurs disposent, pour aide à la décision, des résultats des tests psychotechniques passés par le candidat au moment de l'admissibilité, interprétés par le psychologue.

Lors de cet entretien, on reconnaît souvent plusieurs phases :

De manière générale, cet entretien est assez difficile : le jury n'est généralement pas tendre et cherche souvent à déstabiliser le candidat. Il n'hésite pas à lui couper la parole, à le contredire ou à lui poser des questions embarrassantes (exemple : pensez-vous qu'en tant que femme, vous avez votre place dans la Police nationale ?), provocantes (exemple : vous arrêtez vos études après deux années à l'université parce que vous ne savez pas ce que vous voulez, parce que vous êtes inconstant) ou "surprenantes" (exemple : pourquoi vous êtes vous assis à cette place ?).

Pour vous aider, voici, en vrac, quelques conseils complémentaires :

 

 

Recrutement : les concours de gardien de la paix et de gendarme

Copyright "La tactique du candidat" 2007, tous droits réservés